archives

Carmaux

Vous êtes ici : EDT Archives Communales / Accès cartographique

Plan de 1892 d'une caserne de gendarmerie pour quatre brigades à cheval et photographie sans date de la gendarmerie de Carmaux, 4 N 127

Télécharger la fiche de la commune

Lien vers l'inventaire des archives déposées
Lien vers l'inventaire des archives en mairie

Présentation de la commune

Communauté de Carmaux. La commune de Carmaux est devenue chef-lieu de canton le 2 décembre 1790. Supprimé en l’an X, le chef-lieu est rétabli par une loi du 5 juillet 1889.

Paroisse d’Ancien Régime : Saint-Privat, chapelle Sainte-Cécile.

Nombre d’habitants : 10 273 (Insee 2006).

Historique de la conservation

Toutes les archives sont conservées dans la commune dans laquelle existe un service d’archives municipales. Les documents cotés 36 EDT CC 1-2 et 36 EDT 1 G 1, qui avaient fait l’objet d’un dépôt révocable aux Archives départementales en 1985, ont été réintégrés aux archives communales en février 1995 ainsi que les articles cotés 1 E 60/3 et 1 T 4/6 articles 1 à 5.

Coordonnées des services municipaux

Archives municipales

Mairie de Carmaux
Service des archives municipales
Centre culturel Jean-Baptiste Calvignac
24 avenue Bouloc-Torcatis
81400 Carmaux
Tél. 05 63 76 09 75
Fax. 05 63 76 88 07

Mél. archives(at)carmaux.fr

 

Dates extrêmes

- Archives déposées : néant.

- Archives conservées en mairie : à partir de 1610. Les archives de 1610 à 1982 sont conservées au Centre culturel de Carmaux ; à partir de 1983, les archives sont conservées dans les locaux de la mairie.

Importance matérielle du fonds déposé

Néant.

Présentation du contenu

Séries du cadre de classement représentées aux Archives départementales du Tarn

Archives antérieures à 1790, 7 articles.
CC – Finances – Impôts et comptabilité : 2 articles, 1654-fin XVIIIe s.
GG – Cultes – Instruction publique – Assistance publique : 5 articles, 1610-1792.

Archives postérieures à 1789, 2 924 articles environ.
D – Administration générale de la commune : 155 articles, 1790-1983.
E – Etat civil : 145 articles, 1743-1982.
F – Population – Economie sociale – Statistiques : 104 articles, 1805-1982.
G – Contributions – Administrations financières : 439 articles, 1790-1985.
H – Affaires militaires : 295 articles, 1801-1975.
I – Police – Hygiène publique – Justice : 71 articles, 1803-1989.
K – Elections et personnel : 239 articles, 1830-1983.
L – Finances de la commune : 490 articles, 1793-1989.
M – Edifices communaux – Monuments et établissements publics : 120 articles, 1805-1990.
N – Biens communaux – Terres – Bois – Eaux : série non inventoriée : 23 articles, 1810-1983.
O – Travaux publics – Voirie – Moyens de transport – Régime des eaux : 370 articles, 1809-1982.
P – Cultes : 5 articles, 1807-1918.
Q – Assistance et prévoyance : 223 articles, 1807-1980.
R – Instruction publique – Sciences – Lettres et arts : 86 articles, 1956-1981.
T – Urbanisme : 160 articles, 1934-1982.

Pour la période antérieure à la Révolution, la commune conserve le compoix de 1654 (CC 1) et le livre de mutation de 1654 à la fin du XVIIIe siècle (CC 2) ainsi que cinq registres paroissiaux de 1610 à 1792 (GG 1 à 5).

Toutes les séries du cadre de classement de 1926 sont représentées dans les archives modernes qui s’étendent de 1790 à 1982. Elles représentent environ 100 mètres linéaires. Certaines séries ne sont pas totalement inventoriées.
Parmi les documents remarquables, on signalera un exemplaire de la charte constitutionnelle de 1814 accompagné du serment des habitants de Carmaux de 1830 auxquels s’ajoutent la collection des registres des délibérations depuis 1790 (1 D 1 à 20), les registres des arrêtés depuis l’an XIII (2 D 1 à 19), l’état civil depuis 1793 (1 E 1 à 115), les listes nominatives des dénombrements quinquennaux (1 F 1 à 30), l’état de section A Puech Raynal de 1791, les planches et les matrices, du cadastre napoléonien au cadastre révisé, 1791-1971 (sous-série 1 G).

Instruments de recherche

Procès-verbal d’inspection, 2000 ; un répertoire méthodique par série a été commencé en 1986 et poursuivi successivement par Brigitte Bourgade, Agnès Charbonniéras et Sylvie Long. Saisie en cours sous le logiciel de gestion Avenio.

Dates des inspections

1891, 1926, 1937, 1941, 1947,1962, 1963, 1964, 1965, 1985, 2000.

Sources complémentaires

Archives publiques

- Juridiction : justice seigneuriale (1768-1789), B 880 et 881.
- Vérification de l’état des archives des communautés (1734), C 740.
- Etat civil : doubles du greffe du Tribunal (1679-1792), 2 E 60/1.
- Archives notariales : fonds AD 11 (1544-1545), 3 E 79 ; fonds Lafage II (1590-1814), 3 E 80 ; fonds Tellier (1766-an IV), 3 E 25 ; fonds Malaval II (an VIII-an XI), 6 E 27.
- Clergé séculier : église paroissiale (1523-1790), G 749 à 755.
- Listes nominatives de la population (1926), 6 M 3/5 ; (1931), 6 M 3/53 ; (1936), 6 M 3/100 ; (1968), 772 W 35 ; (1975), 772 W 46.
- Divisions administratives et délimitations territoriales (1813-1924), 9 M 3/23.
- Immeubles et bâtiments départementaux : caserne de gendarmerie (1848-1937), 4 N 126 à 129.
- Administration communale (an VIII-1940), 2 O 60 /1 à 15.
- Voirie communale (1833-1939), 3 O 533, 534, 1023, 1024 et 1742.
- Matrices cadastrales (1812-1971), 3 P 503 à 524.
- Vente des biens nationaux : estimation (1791-an VII), Q 37 ; adjudication (1791-an VII), Q 85 ; séquestre d’immeubles (an III), Q 313 ; séquestre de meubles (1790-an IV), Q 413 ; séquestre de biens incorporels (1790), Q 430 ; ventes pour la caisse d’amortissement (1814), Q 642 et 650.
- Séparation des Eglises et de l’Etat (1905), 14 Q 10.
- Ponts (1803-1834), 2 S 3/17.
- Travaux hydrauliques (an II-1944), 7 S 363, 364, 372, 380, 413, 414, 423, 784, 787, 1199, 1502, 1503, 1661, 1664, 1668, 1920 et 1938.
- Mines et carrières (1791-1939), 8 S 1/21 à 24, 8 S 2/17 et 42 à 46.
- Enseignement : salles d’asile et écoles maternelles (1866-1869), 1 T 1/53 ; écoles primaires (1880-1923), 1 T 1/65 et 1 T 2/35 ; école pratique (1933-1938), 1 T 1/290 ; plans divers (sans date), 1 T 2/40 et 41 ; collège technique (1920-1940), 1 T 2/270 ; ouvertures d’établissements privés (1887), 1 T 2/273 ; écoles primaires privées (1891-1939), 1 T 2/274.
- Inspections et récolements des Archives communales (depuis 1859), 3 T 190, 1873 W 437 et 1921 W 495 à 498.
- Affaires culturelles : monuments commémoratifs de la guerre 1914-1918 (1924-1925), 4 T 25 ; sociétés musicales (1885-1895), 4 T 32.
- Cours et tribunaux : justice de paix (1901-1970), 1 U 42 et 4 U 6 ; répertoire de notaires (an IX-1957), 8 U 25, 26, 183 à 186 et 331.
- Cultes : cures et succursales (an X-1891), 1 V 19, 31 et 60 ; vicariats (1823-1855), 1 V 73 ; chapelles vicariales (1890-1898), 1 V 75 ; fabriques (an XI-1906), 1 V 500, 547, 740 et 811 ; églises et presbytères (1877-1894), 1 V 826, 830 et 832 ; factures (1897-1906), 1 V 932.
- Assistance et prévoyance sociale : bureaux de bienfaisance (1818-1937), 2 X 410 à 421 ; sociétés de secours mutuels (1837-1964), 4 X 143 à 160 et 83 J 14 à 28.
- Archives de la Société des mines de Carmaux (XVIIIe s.-1946), comprenant des plans, fonds ETP « Etablissements Publics », conservé à la médiathèque de Carmaux, notamment plans d’exploitation minière dans la communauté de Carmaux (XVIIIe s.), 53 J 340.

Archives entrées par voie extraordinaire 

Archives privées

- Plan du chemin d’Albi à Tanus, avec la traversée du bourg de Carmaux (fin XVIIIe ), 1 J 6/27.
- Pétition (incomplète) de plusieurs propriétaires de Carmaux afin de pouvoir exploiter les houilles dans leurs domaines (XIXe s.), 1 J 107/1
- Minute originale d’un mémoire sur les mines de charbon de Carmaux, adressé au Comité de salut public par le citoyen Gabriel Solages, concessionnaire [entre 1793 et l’an II], 1 J 176/1.
- Tracts en vers imprimés signés C.B. : « Acclamations des citoyens Andrieu et Jaurès », et « En avant pour la République » (air de L’Internationale) (1902), faisant allusion à l’élection du 27 avril à Carmaux, 1 J 259/5.
- Sept lettres écrites de Carmaux par Paliès, directeur de la verrerie de Solages au citoyen Holagray, négociant aux Fossés Salinière, à Bordeaux (an IX-an XI), 1 J 268/1.
- Plan et élévation du pont de Carmaux sur le Cérou (1777), 1 J 618/2.
- Photocopies de plusieurs documents provenant des Archives de l’Hérault (C 2721) relatifs aux mines de charbon de Carmaux (1754), 1 J 906/1.
- Société coopérative de consommation « La revanche prolétarienne » de Carmaux : procès-verbaux (1917-1956). En 1940, la Coopérative devient Union des coopérateurs du Carmausin et fusionne en 1955 avec la Coopérative de boulangerie des ouvriers mineurs de Carmaux, 1 J 1041/1-2.
- Dossier « charbon de Carmaux » (1800-1831), 1 J 1364/1.
- Sous-afferme de l’équivalent de Carmaux et Rosières à François Brun, de Carmaux (1696), 8 J 18.
- Papiers de Pierre Jean Louis Campmas (1755-1821), qui détenait des parts dans les mines du Carmausin, fonds 19 J.
- Mémorial des communes du département par Emile Jolibois : Carmaux (XIXe s.), 23 J 145.
- Archives de la Société du Saut du Tarn (1817-1942), fonds 63 J.
- Archives de l’ADIRAC, Agence de développement industriel de la région Albi-Carmaux (1973-2005), fonds 138 J.
- Archives du syndicat des mineurs de Carmaux (XIXe-XXe s.), fonds 150 J.

Archives sonores

- Fonds Maurice Paulhiès : témoignages oraux sur Jean Jaurès et la mine dans le Carmausin (1961-1972), 5 AV.
- Fonds du Musée-Mine de Cagnac (XXe s.), fonds 8 AV. 

Documents figurés

- Cartes postales, 7 FI 60/1 à 120.

[Contrôle de la description : mise à jour le 31 décembre 2009]

 Mentions légales Plan du site