archives

L'évolution démographique

Vous êtes ici : EDT Archives Communales / Introduction / Le contexte départemental / Historique / L'évolution démographique

Le premier dénombrement de la population française a été établi en 1801 en exécution de la loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800) et d’une circulaire ministérielle du 26 floréal suivant (16 mai 1800). Depuis 1831, les recensements ont lieu tous les cinq ans. La population totale du département, qui était au début du XIXe siècle d’environ 280 000 personnes, a progressé d’une façon constante jusqu’au milieu du XIXe siècle, suivant la tendance nationale.

En 1851, le département atteint son niveau maximum d’habitants (363 073), mais subit très tôt une dépopulation liée à l’exode rural. La population de 1901 s’élève à 332 093 habitants, mais la première guerre mondiale provoque de nombreuses pertes humaines, 10 715 tués, soit 3,4 % de la population de département. La valeur la plus basse est celle de 1921 avec moins de 300 000 habitants (295 588).

A partir de 1921, la courbe départementale est à peu près parallèle à la courbe nationale. Après une stagnation d’un quart de siècle (1921-1946), survient de nouveau une période de croissance démographique, rapide de 1946 aux années 1960 puis plus modérée. Le Tarn a aujourd’hui légèrement dépassé le niveau démographique du milieu du XIXe siècle, avec 365 337 habitants. Tous les chiffres sont issus des données Insee, recensement de 2006 (valeurs de la "population municipale").

 

Evolutions comparées de la population dans le Tarn et en France depuis 1801

 Mentions légales Plan du site